les propriétés

Liège

Le Liège - Un véritable miracle de la nature!

Le liège vient de l'écorce du chêne-liège ; écorce retirée manuellement du tronc sans endommager l'arbre. Chaque année une nouvelle écorce se reforme autour de l'arbre ce qui fait du liège une source renouvelable et durable. Le liège est idéal pour répondre à la demande croissante de la conservation des ressources naturelles.

/fr/liege/les-proprietes/

Les qualités naturelles exceptionnelles du liège font de lui un matériau idéal de revêtement de sol, permettant de réduire les différents sons, de maintenir une empérature constante au fil des saisons et sur lequel il est confortable de marcher. Il a des qualités uniques et incomparables qu'aucune ingéniosité humaine n'a réussi à égaler ou à améliorer.

Le liège est formé de 40 millions de cellules par cm2 qui ressemblent à une structure de nid d'abeille protégeant l'arbre des changements météorologiques brutaux. Chaque cellule fonctionne comme un minuscule isolant thermique et acoustique qui possède également la capacité d'absorber les chocs.

/fr/liege/les-proprietes/

/fr/liege/les-proprietes/ /fr/liege/les-proprietes/

L'importance du Chêne-liège

Le Chêne liège (Quercus Suber L) est un arbre de la famille des chênes ; arbre à partir duquel le liège est extrait. L'intérêt de ce chêne n'est pas seulement dû au liège extrait de l'arbre mais aussi de tout ce que cela implique au niveau de la gestion durable de l'agriculture, de la forêt et des activités champêtres, grâce à la culture de chênes lièges.

L'extraction régulière de liège contribue fondamentalement à l'équilibre social, économique et environnemental dans les zones rurales de la région méditerranéenne ou l'on trouve le chêne liège.

Le chêne liège est un arbre à croissance lente, avec une durée de vie de plus de 200 ans, sur lequel on peut écorcer le liège jusqu'à 16 fois. La première extraction du liège a lieu au bout des 25 premières années du chêne liège, avec, par la suite un cycle d'écorçage régulier tous les 9 ans, sans endommager en aucun cas l'arbre. Cette méthode permet aux forêts de chênes liège de fixer le CO2 de l'atmosphère et contribue à réduire l'effet de serre.

Les forêts de chêne liège du Portugal (700.000 hectares) proviennent de la région Ibérique du «Montado», région essentielle dans le maintien de la biodiversité, incluant les espères en voie de disparition à travers le monde telles que : le linx Ibérique, l'aigle impérial, les cigognes noires, les loups ou encore les ours sauvages.